Agriculture et Biodiversité

Mélange permanent des inter-rangs des vergers et des vignobles

Couvert végétal: qu'est-ce que c'est ?

Un couvert végétal désigne un ensemble de plantes cultivées volontairement pour recouvrir un sol de manière permanente ou temporaire.
En culture pérenne (viticulture et arboriculture), les couverts végétaux permanents s’intercalent dans l’espace entre les rangs cultivés. L'enherbement permanent en inter-rangs offre la possibilité d'intégrer les vignes et vergers dans un réseau agro-écologique tout en garantissant la qualité I, voire II.

 

Couvert végétal : enjeux

L’installation d’un couvert végétal dans les vignes et les vergers présente des avantages importants pour le sol et la biodiversité. Ces couvertures peuvent cependant générer une compétition pour les besoins en eau et en azote, avec des effets négatifs sur la culture.

 

Couvert végétal : protocole d'élaboration d'un mélange optimal en inter-rangs

L’objectif de cette recherche appliquée est de cibler un ensemble d’espèces végétales qui permet de conserver les avantages d’un couvert tout en minimisant les possibles inconvénients. A cette fin, des mélanges pilotes ont été élaborés et testés dans un réseau de parcelles.

Un premier mélange pilote, composé de 14 espèces, a été élaboré et testé durant la période 2017-2019, dans un réseau de parcelles. Parallèlement, des essais ciblés ont été effectués pour vérifier le potentiel d’espèces particulièrement prometteuses.

Concernant la biodiversité, le niveau de qualité I a été garanti sur l’ensemble des parcelles du réseau, certaines ont même atteint le niveau de qualité II. Comparé aux mélanges viticoles standards, nous estimons que le nombre de coupes nécessaires à l’entretien du couvert sera réduit d’au moins 30%.

 

Couvert végétal: quelques mélanges optimisés en inter-rangs

Plusieurs espèces se sont avérées particulièrement intéressantes pour un enherbement optimal des inter-rangs : Achillea millefolium, Bromus tectorum, Clinopodium vulgare, Lotus corniculatus, Medicago lupulina, Poa compressa, Prunella vulgaris. Aujourd’hui, outre des conseils documentés sur l’installation et la gestion de ces couverts, nous proposons 4 mélanges de base (de compositions et de proportions variables) à utiliser de manière différenciée en fonction des conditions pédoclimatiques (sec ou humide) et des priorités des productrices.teurs (agronomie et/ou biodiversité).

 

Couvert végétal: cavaillons, des mélanges intéressants

Des essais sont en cours pour vérifier que certaines espèces, et plus particulièrement certains de leurs écotypes, présentent des caractéristiques (habitus nanisant ou traçant) permettant d’envisager leur utilisation pour la couverture sur le rang de culture (cavaillon). Ces mélanges d'espèces pourraient être une piste à l'alternative au glyphosate.

 

Les couverts végétaux sont un moyen efficace d’améliorer l’état général des systèmes de cultures et des sols, permettant de limiter l’usage des intrants grâce à une fertilité des sols améliorée et des attaques de ravageurs moins nuisibles.

 

Des mélanges sont en développement, couverts permanent, temporaire en inter-rangs et cavaillons, sur des parcelles expérimentales au vignoble de l'Etat.
Des visites sont possibles pour prendre connaissance des essais.

couvert végétal
Vignoble du coteau de Lully, Photo: @ Maxime Camaleonte 2020

Schéma: rôle d'un couvert végétal
Capsule vidéo "Des mauvaises herbes pour la biodiversité"


AGIR Agence d'information agricole romande , jeudi 3 déc. 2020 avec Christophe Bosson

De plus en plus de champs agricoles se couvrent régulièrement d'herbes folles. Ces couverts végétaux sont voulus par les agricultrices.teurs. Ils permettent de préserver le sol et de diminuer l'apport d'intrants. En plus d'être joli, c'est bon pour la biodiversité.

PARTENAIRES

hepiasagr

Enherbement et biodiversité en viticulture - 2019
TÉLÉCHARGER LE RAPPORT