Agriculture & Biodiversité

Généralités

La diversité des espèces et des variétés cultivées est un élément de la biodiversité générale. Elle représente également une base importante pour l’équilibre et l'avenir de notre alimentation.

La diversité génétique des espèces, y compris la diversité au sein d’une même espèce, fait partie intégrante de la biodiversité, au même titre que la variété des écosystèmes, des agrosystèmes et des espèces qui les peuplent. Chez les espèces cultivées, elle contribue également à une alimentation équilibrée.

La diversité génétique des plantes cultivées est un bien dont nous avons hérité et qu’il nous appartient de conserver et de transmettre. En outre, la création de nouvelles variétés dépend directement de la richesse du matériel génétique à disposition. Or, la sélection végétale constitue un outil précieux pour relever les défis posés par de nouvelles maladies, les ravageurs émergents, la croissance démographique ou encore le changement climatique. Elle doit pouvoir puiser dans un vaste réservoir de souches génétiques pour obtenir de nouvelles variétés résistantes, productives et utilisables de façon durable.

Si une variété traditionnelle résiste aux maladies ou à la sécheresse, ou qu'elle offre une bonne rusticité, un rendement intéressant, les sélectionneurs pourront l'utiliser pour identifier les gènes responsables de cette qualité. La génétique est donc infiniment précieuse pour l’obtention de nouvelles lignées végétales.

Par ailleurs, toute considération d’utilité mise à part, la variété des plantes cultivées répond à un besoin social. Beaucoup d’espèces traditionnelles présentent une importance culturelle, étant associées à de nombreuses pratiques et coutumes. Dans ce contexte, il ne s’agit pas seulement de conserver un patrimoine génétique, mais aussi des savoirs ancestraux.

Source : Variété des plantes cultivées, Office fédéral de l'agriculture