Alimentation de proximité

Introduction

Si la qualité des aliments est un sujet de préoccupation pour la population, paradoxalement, l'alimentation ne représente en Suisse plus que 10.6% (2019) du budget des ménages. Le canton de Genève est également confronté de manière aiguë au tourisme d'achat, avec des conséquences économiques importantes auprès des détaillants genevois. Il faut donc sensibiliser la population, informer et communiquer sur l'alimentation issue de la production locale en l'abordant de manière transversale dans toutes ses dimensions :

  • production;
  • environnement;
  • santé;
  • économie;
  • territoire;
  • social;
  • culture.

La liberté alimentaire relève de la sphère privée mais, au vu des enjeux collectifs et de l'intérêt public, il apparaît nécessaire de pouvoir informer et sensibiliser la population sur les conséquences de ses orientations en matière d'alimentation sur la santé, l'environnement et le territoire, ainsi que de favoriser l'accès à une alimentation saine et durable pour tous et toutes.

 

La promotion des produits agricoles "Genève Terroir"

Le canton de Genève se donne également les moyens de promouvoir et de soutenir une agriculture productrice, rémunératrice, concurrentielle et respectueuse de l’environnement qui répond tant aux normes sociales qu’aux besoins du marché et de la population, en s'appuyant sur la loi sur la promotion de l’agriculture.

Sous la signature "Genève Terroir" l’Office de la promotion des produits agricoles de Genève (OPAGE) se charge d’assurer la promotion de tous les produits locaux, notamment ceux  identifiés grâce à la marque de garantie "Genève Région - Terre Avenir" (GRTA), premier et unique label suisse à fédérer, sous une même bannière, la production agricole, la grande distribution, les syndicats agricoles et ouvriers, ainsi que les consommateurs. A travers ce label, le canton s’engage à soutenir l’agriculture locale, favoriser les circuits courts, veiller au respect des conditions de travail, garantir la traçabilité des produits locaux et par là même, à maintenir le lien de confiance entre consommateurs et producteurs.