PROTECTION DES CULTURES

Mesure 10 : soutien financier du bio sectoriel

Description : soutenir financièrement la culture biologique (pour les bénéficiaires des paiements directs)

Objectif : encourager la reconversion vers l'agriculture biologique par secteur de production (contributions fédérales pour l’agriculture biologique). La culture doit respecter les règles de la production biologique (bio) pour pouvoir bénéficier des contributions. Au sein d'une exploitation bio des surfaces affectées aux cultures pérennes peuvent être exploitées de manière non bio pour autant que les prestations écologiques requises (PER) soient fournies. L'inverse est également possible (exploitation pratiquant les PER avec surfaces pérennes bio).

 

Source : OCAN 2021. 

 

Le graphe ci-dessous montre que ces dernières années les productions concernées par le bio sectoriel sont majoritairement et de façon croissante les cultures pérennes et en particulier les cultures spéciales (notamment la viticulture). 

Il semble plus opportun de démarrer la pratique de l'agriculture biologique avec la culture de la vigne. Une majorité des exploitations passant au bio utilise par exemple déjà depuis de nombreuses années la confusion sexuelle à la place d'insecticides (cf. mesure 11). La plupart de ces exploitations ont également mis en place l'enherbement des interlignes (cf. mesure 18b) ce qui leur a déjà permis de diminuer voir d'arrêter l'utilisation d'herbicides. 

Ressources

PARTENAIRES