PROTECTION DES CULTURES

Mesure 29d : développement de la biodiversité fonctionnelle, utile à l'agriculture

Description : mise en oeuvre d'un programme de promotion de la biodiversité fonctionnelle dans le parcellaire agricole

Objectif : permettre une protection des cultures en favorisant les populations d'auxiliaires présents naturellement dans les habitats périphériques aux cultures et participant à la régulation des insectes ravageurs. La biodiversité fonctionnelle est spécifiquement utile à l'agriculteur.

Larve syrphe

Larve de syrphe qui mange des pucerons.

 

Les syrphes sont des auxiliaires dont les larves de beaucoup d'espèces s’attaquent à différents ravageurs des cultures, notamment les pucerons. Les adultes, grands amateurs de pollen et de nectar, contribuent à la pollinisation.

 

Evaluation de la biodiversité fonctionnelle en grandes cultures à Genève

Un projet de recherche sur la biodiversité fonctionnelle a été initié en 2020 afin d'étudier l'effet des surfaces de promotion de la biodiversité (SPB), du paysage et les pratiques culturales sur les insectes auxiliaires. Le but est de pouvoir évaluer le rôle de ces auxiliaires contre les ravageurs des cultures adjacentes. 

Plusieurs structures sont reconnues comme étant efficaces pour les auxiliaires:

  • les bandes fleuries,
  • les prairies extensives;
  • les haies. 

 

Bande_Fleurie

Schéma explicatif de l'intérêt d'une bande fleurie insérée dans un champ de blé. 

 

 

Il est aussi important d'évaluer l'effet d'assemblage de ces structures pour déterminer leur capacité à héberger ou à attirer des auxiliaires. Il faudra observer la répercussion sur les cultures (diminution des dégâts économiques provoqués par les ravageurs). 

L'objectif est de favoriser le développement de la biodiversité fonctionnelle pour diminuer l'utilisation de produits phytosanitaires (biologiques ou de synthèse). 

A Genève, les principales structures semi-naturelles que l'on retrouve en contexte agricole sont les surfaces de promotion de la biodiversité (SPB). Sur le canton, les SPB représentent 15 % de la SAU, soit plus du double des 7 % requis par la Confédération. Un projet,  "Auxi-Gen" (Auxiliaires-Genève), visant à développer la biodiversité fonctionnelle à Genève dans les cultures de colza est en cours.

Le graphe ci-dessous présente l'évolution des surfaces de promotion de la biodiversité (SPB) au fil des ans sur le canton de Genève.

 

 

Source: Rapports d'activités OCAN 2011 - 2021. 

 

Ressources

  • A quoi servent les bandes fleuries dans les cultures ?

     

     

  • Vidéo réalisée par Agrimandats : prairies extensives et surface de promotion de la biodiversité

     

  • Présentation du fonctionnement des réseaux agro-environnementaux en zone agricole

    Genève grandeur nature fait découvrir à travers une courte vidéo les réseaux agro-environnementaux et leur importance pour la préservation des espèces en zone agricole :

     

  • Biodiversité fonctionnelle: auxiliaires, pollinisateurs et décomposeur dans l'agro-ecosystème

CHIFFRES CLÉS

Mandat 2021

36 000 CHF

PARTENAIRES